Récupération des eaux pluviales : Obtenez un crédit d’Impôt.

Par: Jean-Marie Noguier

Depuis le 30 décembre 2005, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt sur le revenu en installant chez vous un système de récupération et de traitement des eaux pluviales

Récupération des eaux pluviales : Obtenez un crédit d’Impôt.

Depuis le 30 décembre 2005, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt sur le revenu en installant chez vous un système de récupération et de traitement des eaux pluviales. Ceci dans le but d’équiper l’habitation principale en faveur des économies d’énergie et du développement durable. Les dépenses engagées pour ces systèmes doivent être réglées entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2009. Les équipements doivent être fournis et installés par la même entreprise et avec facture.

Ces équipements de récupération des eaux de pluie sont réglementés. Ils doivent obligatoirement comporter :
-Une crapaudine pour empêcher tout corps d’obstruer la descente de l’eau dan la cuve de récupération.
-Une dérivation sur descente qui permet de dériver l’eau de pluie vers la cuve de récupération.
-Un filtre pour ne laisser passer que l’eau.
-Une cuve de récupération étanche, non translucide, fermée par un couvercle, équipée d’une aération et d’un trop plein muni d’un clapet anti-retour. La cuve doit être vidangeable et nettoyable. A noter que les anciennes fosses sceptiques ou les cuves à fioul sont exclues pour obtenir un crédit d’impôt. Sachez aussi qu’il existe dans certains magasins de bricolage ou dans les entreprises spécialisées des cuves décoratives en forme de colonne romaine ou de jarre pour ne pas ternir la décoration de votre jardin ( dans le cas où le système n’est pas enterré ).
-Un robinet de soutirage verrouillable. Il permet d’empêcher une ouverture accidentelle.
-Une plaque de signalisation « eau non potable », car pour l’instant, la récupération des eaux pluviales pour le réseau alimentaire est interdite.

Les éléments électriques comme le pompage de l’eau ou les tuyaux d’arrosage ne sont pas pris en compte pour l’attribution du crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt accordé au contribuable est de 25% du montant total de l’installation. Le montant total du crédit d’impôt est plafonné à 8000 euros pour une personne célibataire, et à 16000 euros pour un couple, majoré de 400 euros par personne à charge.

Source: http://www.placement-immo.com



Source : Contenu Gratuit / Défiscalisation





Nbre Lectures : 9058     Nbre Mots Appx. : 327     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
La défiscalisation par les FCPI et FIP Par : Arnaud ESCORTELL
Cette forme de défiscalisation est possible si vous etes seul ou en couple . Il est tres interressant de défiscalisé par les FCPI et FIP , imformez-vous !

La Nue-propriété ou une SCPI c’est quoi ? Par : Muriel Trenquier
La Nue-propriété ou une SCPI c’est quoi ? L’Usufruitier a le droit d’user et de jouir, soit d’y habiter ou de le louer et d’en recueillir les fruits, jusqu’à son décès, ou pendant un délai déterminé à l’élaboration du démembrement...

Comment Vous Créer Un Capital Avec La Loi Scellier... Par : Muriel Trenquier
La Loi Scellier: Votre investissement en Loi Scellier, c'est très simplement la possibilité de devenir propriétaire à moindre coûts grâce à l'argent de vos impôts et de vos locataires...

La loi Bouvard Censi, un vrai cadeau ! Par : Muriel Trenquier
La différence entre la loi Scellier et la loi Bouvard c’est la tranquilité En effet que votre appartement ait été occupé ou non vous percevrez votre loyer. Pourquoi choisir l’une ou l’autre des lois ? Parce que vos objectifs, vos besoins et vos moyens ne sont pas les mêmes que votre voisin, ami, parent...