La déclaration des revenus fonciers : Comment remplir la 2044 ?

Par: Jean-Marie Noguier

C'est la déclaration sur laquelle vous devez indiquer vos revenus fonciers et reporter vos revenus de parts de SCI. Remarque: si vos revenus n'excèdent pas 15000 euros, vous êtes au régime du micro-foncier et ne remplissez pas cette déclaration.

La déclaration des revenus fonciers : Comment remplir la 2044 ?

C'est la déclaration sur laquelle vous devez indiquer vos revenus fonciers et reporter vos revenus de parts de SCI.
Remarque: si vos revenus n'excèdent pas 15000 euros, vous êtes au régime du micro-foncier et ne remplissez pas cette déclaration.

DESIGNATION DU DECLARANT: Notez vos coordonnées.

PARTS DE SOCIETES CIVILES IMMOBILIERES: Si vous possédez des parts de sociétés civiles immobilières, notez les ici, immeuble par immeuble.
Ces informations proviennent de la déclaration 2072 concernant les sociétés civiles immobilières non soumises à l'impôt sur les sociétés.

SIGNATURE: Vous datez et signez.

Les pages 2 et 3 forment le cœur de la 2044.
Dans la partie du haut, vous devez citer 1 par 1 chaque immeuble en donnant leur adresse, leur date d'acquisition et la fin des travaux ou l'achèvement de l'immeuble.
Ensuite vous voyez que chaque colonne correspond à un immeuble (vous pouvez aller jusqu'à 8) et la dernière colonne à droite est l'addition de tous vos immeubles (si vous en avez qu'un, elle correspondra à la colonne de l'immeuble 1).

RECETTES: Notez les recettes encaissées au cours de l'année 2006 et faites le total.

FRAIS ET CHARGES: Faites l'addition des charges comme les frais de gérance, les primes d'assurances pour loyers impayés, les dépenses d'amélioration, la taxe foncière (sauf les ordures ménagères ), la CLR payée en 2006.
Si vous êtes en copropriété, déduisez les provisions pour charges et la régularisation des provisions pour charges déduites en 2005.
Faites l'addition des frais et charges.

INTERETS D'EMPRUNTS: Sur cette ligne, indiquez les intérêts de vos emprunts en cours pour l'année 2006. Vous devez posséder un plan d'amortissement de votre prêt, il suffit d'additionner les intérêts sur les 12 mois de 2006.

REVENUS FONCIERS TAXABLES: Vous devez soustraire les intérêts d'emprunts et le total des frais et charges à la ligne total des recettes.

BENEFICE OU DEFICIT: Si vous avez fait un déficit foncier, mettez un signe -.

Les autres pages de la déclaration des revenus fonciers:
http://www.aide-declaration.com/la2044/index.html



Source : Contenu Gratuit / Impôts





Nbre Lectures : 21228     Nbre Mots Appx. : 319     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
Impôts sur les revenus : Traitements et salaires. Par : Jean-Marie Noguier
Les traitements et salaires sont les sommes perçues à titre de rémunération en rapport avec un contrat de travail entre un employé et un employeur. Mais certains revenus sont imposables et d’autres ne le sont pas.

Impôts sur le revenu : Nouveautés pour les revenus 2008. Par : Jean-Marie Noguier
Plusieurs lois déterminent les nouvelles dispositions fiscales pour l’impôt sur le revenu 2008. La loi de finances pour 2009 du 27 décembre 2008, la loi du « pouvoir d’achat « du 8 février 2008, la loi de finances rectificative du 30 décembre 2008, la loi de modernisation de l’économie ( LME ) du 4 août 2008 et la loi sur la démocratie sociale et réforme du temps de travail du 20 août 2008.

Déduction des frais réels : Comment et pourquoi ? Par : Jean-Marie Noguier
Chaque contribuable imposé sur le revenu a la possibilité de déduire ses frais professionnels de deux manières. La manière automatique qui consiste en un abattement de 10% ou la déduction des frais réels si c’est plus intéressant pour lui. Dans ce cas certaines règles doivent être respectées.

Loi de Finances 2008 : Quelles sont les modifications ? Par : Jean-Marie Noguier
Le nouveau projet de loi de finances pour l’année 2008 comporte des nouveautés. Trois domaines sont concernés : les revenus de capitaux mobiliers, de nouvelles dispositions donnant droit à une réduction ou une déduction d’impôt et l’impôt de solidarité sur la fortune ( ISF ).