Système de gestion du bâtiment sans fil

Par: Alexis Strat

Lorsque vous installez un système de gestion du bâtiment la plupart des entreprises cherchent des solutions à la fois efficaces, économiques et les plus respectueuses de l'environnement. Mais que choisir, connectique filaire ou sans fil ? Quelles sont les différences ? Et quels sont les avantages pour chacun ?

Sans fil vs. filaire – lequel choisir ?

Lorsque vous installez un système de gestion du bâtiment ou gestion technique de bâtiment (GTB), la plupart des entreprises cherchent des solutions à la fois efficaces, économiques et les plus respectueuses de l'environnement. Mais que choisir, connectique filaire ou sans fil ? Quelles sont les différences ? Et quels sont les avantages pour chacun ?


Quelle est la différence de coût?

Lorsqu'il s'agit de prendre des décisions sur un système de gestion du bâtiment, la variable la plus importante et qui influence généralement le plus, c'est le cout.
Le coût dans l'installation d'un système sans fil ou filaire est déterminé par deux choses :
les pièces et la main-d'œuvre.
Plus le projet est grand et plus vous aurez besoin de pièces, de temps et de budget pour le réaliser.

Bien que les pièces d'installation pour les systèmes filaires soient moins nombreux que les sans fils ; les systèmes câblés représentent un coût supérieur en terme de main d'oeuvre et de temps notamment vis a vis de l'installation. C'est pour cette raison, que les solutions filaires sont généralement conseillés pour des projets de moindre envergure.

Inversement, l'utilisation d'un système sans fil permet d'avoir uniquement des frais fixes avec le module récepteur ; donc pas besoin de câbles ni de mains d'oeuvres. De nombreux capteurs peuvent fonctionner avec un seul module de réception qui font du sans fil, la solution la plus intéressante en terme de coût. Pour vous donner une idée :
4 capteurs sans fil + 1 récepteur coûtera 30% de moins que 4 contrôleurs filaires.
12 capteurs sans fil coûtent environ 50% moins cher qu'un système câblé.
L'installation de 32 capteurs sans fil permettrait d'économiser plus de 60% du coût d'un système câblé.


Les avantages techniques

Si le coût n'est pas un obstacle en soit, le plus important pour tout projet reste une fonctionnalité la plus simple. Donc, quels sont les avantages et les inconvénients techniques pour les systèmes filaires et sans fils ?
Pour le sans fil, des capteurs de température contiennent un émetteur et une détection de la thermistance. Le récepteur peut interagir avec 50 autres capteurs.
On se souvient des avantages du sans-fil pour les projets de grande envergure, ici encore, un récepteur unique peut être placé jusqu'à 100 m des capteurs, donc techniquement le sans fil est solution très flexible.

De l'autre coté, s'il est correctement configuré, le filaire est techniquement identique au sans fil et n'est pas aussi sensible aux perturbations.
Si les éventuelles perturbations vous inquiètes, il faut savoir que la plupart des GTB peuvent être configurés en donnant une alerte dans le cas où il y aurait un problème.
Les Réseaux de type ZigBee sont spécialement conçus pour évité les fréquences de perturbations et les heurts avec d'autres appareils. Crée à la fin des années 90 ; les programmes d'installations se sont rendus compte que le Wifi et le Bluetooh n'étaient pas des solutions durables.
En tant que tel, le système de maillage utilise la fréquence radio de 2,4 GHz, ce qui le rend plus souple et résistant. Si un des nœuds se casse ce n'est pas un problème, les autres pourront toujours communiquer correctement.

En prenant en compte le coût et la facilité d'installation, le système sans fil offre un autre avantage indéniable, plus particulièrement en terme technologique. Le sans fil est instantané et aussi «plug and play» (qui permet aux périphériques récents d'être reconnus rapidement et de façon automatique). Il est tout de même important d'avoir d'avoir une maintenance comme les changements de batteries ; qui ne doivent pas être négligé dans le rapport temps / coût.


Faire un choix entre les deux

Avant qu'une quelconque décision soit prise, les bâtiments devraient avant tout faire un audit afin de déterminer la solution la plus appropriée. Il est conseillé de tester la façon dont les signaux sans fil peuvent être reçues ainsi que la résistance face aux perturbations.
Si à la suite de ces tests vous rencontrez des problèmes, alors choisir le filaire peut s'avérer être une bonne solution.
Après ça, choisir le bon système de GTB dépendra de la taille et de son utilisation, de l'ampleur du projet et du budget de l'entreprise.
En règle générale, les grands projets sont mieux adaptés à des solutions sans fil.

Cet article à été écrit par un rédacteur indépendant, Alexis Strat, pour la société Trend présent dans le secteur des systèmes de gestion des bâtiments.

Source : Contenu Gratuit / Immobilier





Nbre Lectures : 810     Nbre Mots Appx. : 691     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
Un premier mois prometteur pour le comparateur immobilier Par : Thomas Lemaire
Les professionnels comme les amateurs d’immobilier ne sont certainement pas passés à côté de cette information le mois dernier : un nouveau-né est apparu dans le paysage immobilier avec le lancement du premier comparateur d’agences immobilières ! Il a déjà fait beaucoup parler de lui, mais ce jeune site ne va certainement pas s’arrêter là. En effet, celui-ci vient notamment d’annoncer le prolongement de la gratuité de ses services pour les agences immobilières, ce qui va certainement faire couler encore beaucoup d’encre…

Vente maison : peut-on se passer d’une agence ? Par : Michel Guertin
Vous souhaitez vendre votre maison ou votre appartement et vous vous interrogez quant à la meilleure manière de vous y prendre ?

Le chasseur immobilier : une solution de choix pour les expatriés ! Par : Thomas Lem
Pour des questions professionnelles, la mobilité des individus est devenue primordiale. Dans le même temps l’accès au logement devient de plus en plus difficile. Comment faire alors pour que la relocation, surtout pour les expatriés, ne tourne pas au cauchemar ? Faire appel à un chasseur immobilier s’avère souvent être une solution de choix pour trouver rapidement un appartement ou une maison, notamment dans les grandes villes comme Paris et Lyon ou les villes très prisées comme Nantes, Annecy ou encore Nice.

la sous location à Paris Par : Yvain D'ARCO
la sous location à paris est la nouvelle tendance en 2013 bookingaroo est le leader de la sous location d'appartement sur Paris et édite un magazine, SousLocation.fr, dédié à la sous location d'appartement