Pourquoi Vous devez Éviter d'acheter des Parts de Groupements Forestiers

Par: Bruno MINIER

Acheter une forêt ce n'est pas anodin. Cela correspond à l'esprit de total indépendance de chaque individu. Un groupement c'est tout le contraire car il ne s'agit pas de propriètaires forestiers mais de financiers et cela change tout.

Pourquoi Vous devez Éviter d'acheter des Parts de Groupements Forestiers

Article en 2 Parties N° 1

A priori c'est alléchant.

Acheter des parts permet de répartir les risques liés aux intempéries, tempêtes, inondations, puisque la division d'une forêt transfert ce risque sur un grand nombre de copropriétaires.

Jusque là, rien à dire.

La répartition du risque se fait aussi sur une surface forestière plus importante que celle que vous pourrez acheter avec l'argent dont vous disposez.

Le fait d'être en groupement permet aussi de confier la gestion à des professionnels.

Encore d'accord, si ces professionnels sont des forestiers reconnus.

Mais là où je deviens plus réticent sur ce mode de propriété tient dans les points suivants :

1 Qui a créé ce groupement ? Et dans quel but ?

Trois types de personnalités entrent en jeu :

1ère personnalité :

Un propriétaire forestier dont la propriété est dans la famille depuis longtemps a trouvé ce moyen intéressant pour vendre une partie de sa propriété, sans la diviser physiquement.

Il aurait pu vendre une coupe de bois pour récupérer la même somme d'argent.

Donc s'il le fait, c'est qu' avec ce moyen, il compte vendre à terme la totalité de sa propriété, tout en encaissant un prix de vente supérieur à ce qu'il aurait pu en tirer s'il l'avait vendue d'un seul tenant.

Après tout pourquoi pas : il s'agit d'une saine gestion.

Encore faut-il que le prix corresponde à la valeur du sol augmentée de la valeur actuelle des bois sur pied sans sur-évaluation.

2ème personnalité :

Un propriétaire récent, c'est-à-dire un spéculateur, vient d'acheter une forêt pour la revendre en parts, ce qui lui permet de réaliser une plus-value sans la diviser physiquement.

Il veut faire « un coup » financier et se retirera après avoir confié la gestion à une coopérative forestière ou un gestionnaire salarié attaché à la forêt, si celle-ci est suffisamment importante pour supporter cette charge et dispose d'un stock de bois sur pied important pour amortir cette charge.

3ème personnalité :

Un groupement de financiers décide de l'achat d'une grande forêt afin de pouvoir l'exploiter à des fins commerciales et la divise en parts sociales, afin de ne pas avoir à supporter le montant de l'acquisition.

Il organise la gestion de la même façon que le cas précédent.

Dans les trois cas, vous devenez un spectateur et non pas un acteur, ce qui enlève tout attrait par rapport à l'achat d'une forêt en toute propriété.

Dans le prochain article je vous dirai comment sont rémunérés les gestionnaires et le pouvoir que vous donne vos parts.

www.foret-providentielle.com

Qui est l'Auteur ?

Ancien élève d' IPC Bois, Institut de Promotion Commerciale du bois créé par la Chambre de Commerce de Bordeaux. 1ère année : 1979.

Pendant plusieurs années j'ai acheté des terrains forestiers et les ai exploités.
Je les ai revendus pour monter une entreprise :

Pionnier en Europe avec le lancement en 1988 d'un antimite 100 % naturel à base de bois de cèdre, commercialisé sous la marque Haromite.

Il s'agissait du premier bois vendu non pas en tant que matériau mais comme pur produit marketing.

J'ai consacré une année à écrire un livre pour aider les personnes voulant créer leur produit : 58 secrets pour créer votre entreprise

Ce qui m'a conduit à avoir une autre idée, à partir du bois de cèdre, de création d'un produit naturel à usage corporel : « Le gobelet aux 7 vertus »
Anti-pelliculaire, désinfectant, protecteur pour la bouche et les brosses à dents, donnant une meilleure haleine.

Ce produit a reçu le Ruban Vert du Crédit Agricole. Prix à l'innovation

Source : Contenu Gratuit / Finances Personnelles





Nbre Lectures : 1214     Nbre Mots Appx. : 403     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
Le Surendettement des Particuliers Par : Guy LINIER
Un état des lieux des dernières statistiques publiées par la Banque de France sur les dossiers de surendettement des particuliers

Comment épargner plus et mieux Par : Eddy Huguenin
Pourrez-vous vivre votre propre retraite dans d’aussi bonnes conditions que maintenant, quand les déficits deviennent ingérables, que les dettes seront reportées sur les prochaines générations, que toutes les lois sont régulièrement changées pour essayer de palier à des déficits chroniques...

Devenir riche en changeant ses croyances profondes. Par : Lucie Montpetit
Pour devenir riche, le secret n’est pas de travailler plus d’heures mais de travailler plus intelligemment. Saviez-vous que les croyances peuvent faire toute la différence entre les personnes de la classe moyenne et les gens riches. Découvrez 4 croyances qui devraient vous habitez si vous désirez devenir riche.

Devriez-vous consolider vos dettes? Par : Adriana Notton
La situation économique actuelle fait en sorte que plusieurs individus se retrouvent avec davantage de paiements, à tous les mois, qu’il y a d’argent pour les payer. Une solution pour régler ce problème consiste à consolider ses dettes. Mais, est-ce une bonne idée?