Quel salaire pour quelles études ?

Par: MySalaire

Chaque mois, MySalaire.fr vous livre une analyse des salaires déposés sur son site. Ce mois-ci, 5 niveaux d’études sont décortiqués et font ressortir les salaires qui sont versés à l’entrée dans la vie active ainsi que la progression que l’on peut espérer après plusieurs années d’expérience. En cette période estivale, MySalaire.fr s’accorde un peu de légèreté et va vous livrer quelques repères pour choisir votre conjoint en fonction de la future taille de son portefeuille! Plus sérieusement, afin d’aider les étudiants à choisir leur voie, nous allons révéler les rémunérations qui sont versées par les employeurs en fonction du niveau d’études atteint.

L’échantillon observé n’est pas représentatif de la population française. Les revenus indiqués sur MySalaire.fr étant renseignés de façon spontanée par les utilisateurs d’internet, ils sont représentatifs de ce que nous appellerons la « population internet » dont les principales caractéristiques sont : un âge compris entre 20 et 45 ans, des secteurs d’activité secondaire (industrie) ou tertiaire (services), principalement dans des entreprises privées.

Les informations disponibles sur MySalaire.fr selon les études suivies permettent de distinguer 5 groupes : CAP/BEP, baccalauréat, DUT/BTS, bac + 5 et plus universitaire, grandes écoles d’ingénieurs et de commerce. Ces groupes sont assez homogènes en terme de rémunération ce qui fait que les valeurs indiquées ci-dessous sont représentatives, la moyenne étant quasiment toujours assez proche de la médiane des revenus (médiane = valeur pour laquelle 50 % du groupe a un salaire plus élevé et 50 % un salaire moins élevé). Les groupes sont également assez compacts, c'est-à-dire que pour un âge donné, 70% du groupe se situe entre + et - 20 % de la valeur moyenne.

1. Les personnes ayant étudié jusqu’au CAP/BEP travaillent principalement dans le bâtiment, le commerce de détail et l'hôtellerie/restauration. Leurs revenus initiaux sont de 14000 Euros nets annuels lors des 5 premières années de travail. Ayant suivi une filière courte, ce groupe entre dans la vie active à 18 ans en moyenne et a déjà accumulé plusieurs années de revenus lorsque les bac+2 arrivent sur le marché du travail (à 21 ans) ou les bac +5 (à 24 ans). Par la suite, ces revenus augmentent relativement peu avec l’âge et ils atteignent 19000 Euros nets annuels entre 35 et 45 ans. Il semble que ce groupe est principalement rémunéré en fonction du travail réalisé et qu’il y a peu de possibilités d’acquérir de nouvelles responsabilités ou une expertise qui pourrait faire progresser la rémunération. A noter, il n'y a pas encore d'artisans inscrits sur MySalaire.fr alors que ce sont sans doute ceux dont les revenus sont les plus élevés.

2. Ceux qui ont arrêté leurs études après un baccalauréat sont relativement peu représentés sur MySalaire.fr, mais les données fournies sont intéressantes. En effet, on constate que les niveaux de rémunérations initiaux sont proches de ceux des CAP/BEP ; autrement dit, un baccalauréat seul n’est pas mieux valorisé à l’embauche qu’une solide formation concrète à un métier de type CAP/BEP. Par contre, la rémunération de ceux qui ont un baccalauréat va évoluer plus vite par la suite. Concrètement, la moyenne se situe aux alentours de 14000 Euros nets annuels dans la tranche des 20-25 ans, et évolue jusqu’à 22000 Euros nets annuels à 40 ans. Il serait intéressant de distinguer les baccalauréats « pros » des baccalauréats « généraux », mais MySalaire.fr ne permet pas de séparer ces deux catégories.

3. Les « bac + 2 », DUT ou BTS sont la population la mieux représentée sur MySalaire.fr. Les salaires sont d’environ 17000 Euros nets annuels en début de carrière et progressent jusqu’à 23000 Euros nets annuels après 10 ans d’ancienneté, puis se stabilisent aux alentours de 28000 Euros à 40 ans. Même si cette moyenne se situe logiquement entre les baccalauréat et les bac +5, on constate que ces études ouvrent des portes puisque les 10 % les mieux payés ont des rémunérations du niveau de celles des grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce à âge équivalent (certains revenus indiqués varient entre 35000 et 60000 Euros nets annuels pour la tranche des 30-35 ans).

4. Les études universitaires de niveau bac + 5 et plus par voie universitaire se distinguent en deux groupes : professions médicales supérieures (médecins, pharmaciens) d’une part et salariés d’entreprises d’autre part. On constate qu’il y a un écart de rémunération important entre les personnes ayant choisi la médecine libérale et celles ayant choisi les entreprises. Dans les entreprises, les salaires des bac + 5 universitaires débutants sont similaires à ceux des grandes écoles d'ingénieurs (25000 Euros nets annuels), mais l’écart se creuse avec l’ancienneté puisque la rémunération moyenne est de 31000 Euros en moyenne à 35 ans pour 35 à 40000 pour les grandes écoles. Les médecins et pharmaciens libéraux débutants ne sont pas représentés sur MySalaire.fr, mais les quelques revenus indiqués autour de 40 ans sont compris entre 70 et 100000 Euros nets annuels.

5. Le dernier groupe étudié est celui des grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce. Sans surprise, à l’exception des médecins et pharmaciens libéraux c’est dans ce groupe que l’on trouve les rémunérations les plus élevées : L’âge moyen de premier emploi est de 24 ans et la rémunération moyenne des 3 premières années est de 23000 Euros nets annuels (25000 pour les écoles d'ingénieurs et 21000 pour les écoles de commerce). Si la population est assez homogène au début de la vie active, il ressort ensuite deux sous-groupes dont l’évolution des rémunérations varie très fortement : d’une part, les carrières « normales » dont la progression de salaire est un plus élevée que la moyenne des autres catégories socio professionnelles et atteint une moyenne entre 35000 et 40000 Euros nets annuels à 35 ans, puis 50000 Euros nets annuels entre 40 et 45 ans. D’autre part, les carrières « brillantes » qui progressent en flèche grâce à la prise rapide de responsabilités et atteignent une fourchette de 60 à 100000 Euros nets annuels à 40 ans. C’est également parmi les anciens étudiants de ces grandes écoles que l’expérience professionnelle est la mieux valorisée et que l’on observe la plus grande progression au long de la carrière : La progression est en moyenne de 5 % par an. Les raisons sont doubles : d’une part, on observe que les responsabilités augmentent avec l’âge (souvent aucune personne encadrée dans la première partie de carrière alors que beaucoup ont une responsabilité d'encadrement en fin de carrière), d’autre part, cette population est majoritairement présente dans les grandes entreprises (entreprises présentes à l'international de plus de 5000 salariés) dont la politique salariale assure une progression tout au long de la carrière.

Cet article vous a donné les principaux repères sur les salaires reçus en fonction du niveau d’études. Après l’avoir lu avec intérêt, n’en tirez néanmoins pas de conclusion hâtive et n’oubliez surtout pas cette maxime : « l’argent ne fait pas le bonheur ». Pour vous situer de façon précise et personnalisée par rapport aux autres salaire, rendez-vous sur www.MySalaire.fr



Source : Contenu Gratuit / Emploi





Nbre Lectures : 6290     Nbre Mots Appx. : 1050     Voir d'autres articles du même Auteur

Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site,
votre newsletter ou votre blog à condition de respecter
les 'Termes et conditions' de Contenu-Gratuit.com et
de maintenir les liens cliquables .




Lire Aussi:
Comment améliorer la santé et la sécurité sur votre lieu de travail par un simple changement d’attit Par : Harvey Mcewan
Un changement d’attitude ne prend pas beaucoup de temps ni n’exige d’effort et peut entraîner une amélioration de l’atmosphère sur votre lieu de travail en protégeant votre santé et votre sécurité et celle de vos collègues. Suivez quelques recommandations simples pour augmenter votre sensibilité.

Des informations utiles pour développer un travail à domicile ! Par : Abdelkrim Tahiri
Avez-vous déjà rêvé de gagner de l'argent en exerçant un travail sur internet à domicile ? Peut-être vous avez déjà crée une entreprise hors ligne ? Peut-être vous avez testé des offres de travail sur internet et que ça ne marchait pas pour vous ? Ou tout simplement c'est votre première tentative pour rechercher un travail sur internet qui rapporte ?

Partir travailler au Maroc. Revenus professionnels : jackpot ou le salaire de la peur ? Par : Philippe Delesalle
La Maroc exerce un attrait magnétique sur tous ceux qui aspirent à changer de vie. Se positionner à l'étranger, c'est un risque qui se mesure. Il convient de s'informer sur tous les aspects de cette nouvelle vie tant souhaitée, mais pas n'importe comment, ni à n'importe quel prix.

7 astuces pour sortir vainqueur d’un licenciement Par : Pascal Duret
Vous venez d’être licencié. Vous avez l’impression que tout s’effondre autour de vous. Surtout ne paniquez pas. Appliquez les 7 astuces décrites dans cet article. Elles vous aideront à sortir vainqueur de cette situation périlleuse.